Il y a en tout dix rôles, dont trois membres du personnel de la Cure et sept clientes. Tous ces personnages sont présentés au féminin mais leurs genres n'ont aucune importance, c'est un choix qu'il vous reviendra de faire si vous l'estimez nécessaire. Notez qu'il s'agit d'extra-terrestres qui n'ont aucune raison de se conformer aux standards terriens.

Attention, les personnages ont des secrets qui ne sont pas mentionnés dans ces rapides présentations. Les rôles peuvent donc  différer de ce que à quoi vous pouvez vous attendre en les lisant. D'où l'importance du questionnaire auquel vous devrez répondre en indiquant non pas des éléments qui, à votre avis, correspondent au rôle dont vous préférez le descriptif, mais ce que vous avez réellement envie de jouer.

 

Curistes

Adi  

Adi est une prêtresse Coriphe en formation, elle est destinée à prendre la place de l’actuelle prêtresse, qui est sur le déclin. 

La réussite de la Cure repose en effet sur la force mentale d'une prêtresse, qui est destinée à une vie courte et solitaire, loin des siens, pour le bien de tout son peuple. Il s'agit à la fois d'un honneur, d’une lourde responsabilité et d'un sacrifice. Certaines lignées coriphes étant plus fortes que d'autres, Adi est la nièce de l'actuelle prêtresse, Jani, sœur jumelle de sa mère qu'elle n'a plus vue depuis son enfance et qui sera bientôt trop faible pour tenir son rôle.

Cette Cure est une obligation si Adi veut obtenir sa charge de prêtresse. Elle doit y participer afin de mieux comprendre son futur rôle. Il s'agit aussi d'une aide précieuse puisque la Cure servira à amplifier encore sa détermination, afin d'accepter plus facilement ce sacrifice. Tout en ayant l'occasion de revoir un être cher, de profiter de sa sagesse et de son expérience.


Rioh  

Pour libérer son peuple du joug de la dictature, Rioh a accepté d'assassiner quelqu’un. Afin d'augmenter les chances de réussite de cette action, sa cellule de résistance lui a ordonné de se faire reconditionner. Ainsi Rioh ne reculera pas au moment fatal et acceptera plus facilement son sort, c'est à dire une mort quasiment certaine. Les souvenirs permettant d’identifier ses camarades seront aussi effacés, au cas où elle serait capturée et torturée.

 

Del

Elle va épouser quelqu'un de puissant afin de mettre fin à une guerre. L'avenir de trois peuples dépend de cette union.

Del doit être reconditionnée afin que sa nouvelle personnalité corresponde aux goûts de la personne à qui elle est destinée. Ainsi les deux seront merveilleusement assorties et le bonheur sera au rendez-vous.

Il s'agit d'une tradition très ancrée dans les mœurs de son peuple, adepte de cures coriphes depuis des centaines d'années. Cela fait d’elle un cadeau de grande valeur pour la personne à qui elle est promise, car le peuple de celle-ci est le seul de cette partie de la galaxie sur lequel la Cure n’a aucun effet. Une épouse modifiée selon ses désirs y est donc un luxe.

 

Sul 

Sul est une métisse. Même si cela ne se voit pas puisqu'elle a l'apparence du peuple de ses deux pères, ennemi de celui de sa mère.

Ayant été élevée dans les deux cultures, la xenophobie a marqué son existence entière. Elle a décidé de reprendre son destin en main en commençant par faire modifier son ADN, puis en intégrant la Cure et en faisant effacer de son esprit tout ce qui la rattache au peuple maternel. Rien ne doit subsister, pas même le souvenir de sa génitrice. Ainsi elle sera libre de prendre un nouveau départ, quitte à elle aussi détester cette culture qui a été la sienne.

 

Motr

Cette fugitive doit renoncer à tout pour espérer survivre. Elle a déjà fait modifier son aspect physique, il ne lui reste plus qu'à oublier ses proches afin de les protéger de graves dangers et de ne plus souffrir de la séparation. Pour rendre cette amputation supportable et éviter de se lier à d'autres par la suite, elle a en plus demandé à devenir quelqu'un de particulièrement solitaire, à l'opposée de sa personnalité actuelle.

 Motr est la demi-soeur de Sul, elles ont les mêmes pères. Elle-même n’est pas métisse.

 

 Firde

Comment se remettre de la perte d’une partie de soi-même ? Le peuple de Firde a pour tradition de s’unir à des symbiotes, créatures dotées de conscience qui ne peuvent survivre qu’en étant accueillies dans le corps d’une hôtesse. Lors de cette union, les deux personnalités fusionnent pour n’en former qu’une. Mais un symbiote peut mourir, laissant son hôtesse désemparée, amputée d’une part significative de son être.

Firde est radicale dans tout ce qu'elle entreprend, qu'il s'agisse de gagner de l'argent, aimer ou  tourner la page. Refusant de subir cette perte, elle participe à la Cure afin de restaurer ce qu’elle considère être sa réelle personnalité, comme si son symbiote était toujours présent.

 

Pod

Selon la façon dont on considère l'Histoire, certaines personnes sont des criminelles ou des héroïnes.

Pod a pris des décisions radicales durant la guerre qui a ravagé sa planète. Son peuple en est sorti vainqueur et elle a été portée en triomphe, mais les cauchemars restent.

Ce qu'elle souhaite c'est réussir elle aussi à regarder ses actions du point de vue unique des vainqueurs, sans laisser les remords la torturer. Elle n’a aucun regret, si la Cure ne fonctionne pas elle continuera à souffrir tout en sachant qu’elle a pris les bonnes décisions, et qu’elle le referait si le besoin s’en présentait.

 

 

Personnel encadrant

Jani

Actuelle prêtresse de la Cure, elle en est la pierre d'achoppement. Après deux décennies passées au service de son peuple elle va enfin pouvoir former l'esprit de celle qui est destinée à prendre sa place. Jani est à la fois heureuse de revoir sa nièce Adi, fière de l'honneur à nouveau fait à sa famille, et triste que cet être aimé, qu'elle voudrait protéger, soit à son tour destiné à une vie de sacrifice. Jani sait qu'elle mourra bientôt, c'est inévitable lorsque l'on tient un tel rôle : le corps s'épuise au service des autres.

D’ordinaire une prêtresse reste à l'écart des clientes de la Cure, son contact avec le groupe n’est que psychique. La présence de celle qui doit la remplacer justifie que, pour la première fois depuis sa propre Cure, Jani soit au contact direct de personnes extérieures à l’Eglise Coriphe : un cadeau de fin de vie qu’elle apprécie à sa juste valeur.

  

Val

Elle est la technicienne coriphe en charge de l’artefact permettant le Traitement Régénérateur, un élément clef et secret de la Cure. C’est elle aussi qui a soigneusement sélectionné les sept participantes de cette session afin de garantir l’équilibre des personnalités, donc l’efficacité du traitement.

Sans être condamnée à une existence de recluse comme son amie Jani, elle souffre parfois de ce travail, sans pour autant regretter son choix. Celui-ci a apporté prestige et richesse à toute sa famille, qui jusque-là vivait plus ou moins au ban de la société.

Lors de sa propre Cure il y a des années, on a amplifié les qualités intrinsèques qui l'avaient faite remarquer : compétences techniques, fidélité et sens du devoir. 

 

Houd

La cohésion du groupe dépend en grande partie des compétences de cette technicienne coriphe au caractère bien trempé. Son rôle est parfois extrêmement difficile, puisqu'elle est chargée de décider du type de traitement adapté à chaque curiste et de l'appliquer scrupuleusement, voire violemment.

Manière douce, manière forte.... Houd n'est pas là pour se faire des amies. Heureusement, elle peut compter sur le soutien et l'affection de ses collègues, Val et Jani, ainsi que sur la confiance de sa hiérarchie.

Elle n'a pas toujours été capable de tant de dureté, c'est lors de sa propre Cure que cette qualité a été développée, ainsi que son sens du devoir et son entêtement.

Créé avec Mozello - la façon la plus simple de créer un site Web.

 .